FANDOM


Chapitre dixième : l'appel du destinModifier

Voilà donc mon histoire, cher lecteur. Vous avez pu lire le récit de ma jeunesse insouciante à la maison de Cumbrie, de mon entraînement aux arts du commerce, de la guerre et des affaires d'état aux mains de mon père le Seigneur Pierric, de ma première grande victoire face à Durcorach aux portes de Daguefilante, et de la gigantesque veine d'Orichalque que ma famille découvrit dans la mine de Cumbrie. Vous avez découvert la tragédie de la peste knahataine, comment elle prit la vie de mon père et de toute la famille royale de Haltevoie, laissant notre royaume sans personne pour le diriger en plein chaos. Vous savez quels furent mes réticences avant d'être persuadé d'accepter le trône de Haltevoie. Vous savez tout de l'apparition du Halo d'Or autour du soleil, le jour de mon couronnement. Ce symbole de l'approbation des Divins balaya tous mes doutes et transforma même mes rivaux les plus coriaces en alliés convaincus.

Vous connaissez dorénavant la véritable histoire de la Guerre de Ranser, comment elle a mené à la Seconde – ou Grande – Alliance de Daguefilante, rassemblant les Rougegardes de Martelfell ainsi que les Orques d'Orsinium, qui vinrent à notre aide lorsque nous en avions tant besoin. Les peuples libres du noroît de Tamriel jurèrent de se dresser ensemble face à toutes les menaces, qu'elles soient extérieures ou intérieures.

Nous fûmes rapidement mis à l'épreuve : en 2E 578, l'empereur Varen, avec qui j'avais conclu un traité, disparut de la cité impériale et Cyrodiil tomba à nouveau sous la coupe de la Cabale daedrique. Durant l'absence inexpliqué de Varen, « l'Impératrice » Clivia – une descendante des sauvages Crevassais – assuma la régence du Trône de rubis. Depuis lors, le cœur de l'Empire a sombré dans la folie, le meurtre et la décadence. C'est une chance pour nos peuples – et même pour tous les peuples de Tamriel – que la vraie flamme de l'Empire des Hommes continue de brûler au sein de l'Alliance de Daguefilante. Nous vivons une époque terrible, mais notre destinée est aussi clairement tracée que les routes rémanes : nous devons marcher sur Cyrodiil, renverser la fausse impératrice et tous les siens et restaurer l'Empire de Tamriel. Alors, la paix et la justice régneront à nouveau sur les provinces, et non plus le sang et le feu.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard