FANDOM


L'importance de l'endroitModifier

Par Marobar SulModifier

Le chef d'Othrobar rassembla ses sages et déclara : « Chaque matin, on trouve une dizaine de bêtes de mon troupeau mortes. Quelle en est la cause ? »

Longcroc, le chef de guerre, répondit : « Un monstre doit descendre des montagnes pour dévorer ton troupeau. »

Ghorick le guérisseur répondit : « Peut-être faut-il blâmer une nouvelle maladie bien étrange. »

Béran le prêtre répondit : « Nous devons faire un sacrifice à la déesse pour qu'elle nous sauve. »

Les sages firent un sacrifice, et tandis qu'ils attendaient la réponse de leur déesse, Longcroc vint voir son mentor Joltereg et dit : « Vous m'avez appris à forger la massue de Zolic et comment me battre avec, mais j'aimerais maintenant savoir quand il est sage d'utiliser mon talent. Dois-je attendre une réponse de la déesse, que le traitement agisse, ou dois-je aller chasser le monstre que je sais vivre dans les montagnes ?

- Le moment n'a aucune importance, répondit Joltereg. C'est l'endroit qui importe. »

Alors, Longcroc prit la Massue de Zolic et traversa la sombre forêt jusqu'à ce qu'il arrive au pied de la montagne. Là, il rencontra deux monstres. Le premier était couvert du sang du troupeau et Longcroc l'affronta tandis que le second monstre s'enfuyait. Il se souvint de ce que son maître lui avait enseigné : seul importe l'endroit.

Il frappa les cinq points vitaux du monstre : la tête, le museau, la gorge, le dos et la poitrine. Cinq coups sur les cinq points et le monstre fut tué. Il était trop lourd pour qu'on puisse le porter, mais Longcroc revint cependant triomphant à Othrobar.

« J'affirme avoir tué le monstre qui dévorait ton troupeau, cria-t-il.

- Quelle preuve m'apportes-tu que tu as tué le monstre ? demanda le chef.

- J'affirme avoir sauvé le troupeau grâce à mes soins, dit Ghorick le guérisseur.

- Et moi, j'affirme que la déesse a sauvé le troupeau grâce à mes sacrifices », dit Béran le prêtre.

Le troupeau connut une paix relative pendant deux matinées, mais le matin du troisième jour, dix nouvelles bêtes furent retrouvées massacrées. Ghorick le guérisseur s'enferma pour trouver un nouveau remède. Béran le prêtre prépara d'autres sacrifices. Longcroc reprit sa Massue de Zolic et traversa la forêt jusqu'au pied de la montagne. Là, il rencontra l'autre monstre couvert du sang du troupeau du chef. Ils s'affrontèrent et, encore une fois, Longcroc se souvint de ce que lui avait enseigné son maître. Seul importe l'endroit.

Il frappa le monstre cinq fois à la tête, mais il parvint à lui échapper. Il le pourchassa alors dans les montagnes et le frappa cinq fois dans le museau. Hélas, il lui glissa à nouveau entre les doigts. En traversant la forêt, Longcroc le frappa cinq fois à la gorge et il s'enfuit une fois de plus. En traversant les champs d'Othrobar, Longcroc renversa le monstre et le frappa cinq fois dans le dos, et ce dernier prit encore la fuite. Au pied de la forteresse, le chef et ses sages sortirent en entendant la plainte du monstre. Là, ils virent la créature qui décimait le troupeau. Longcroc la frappa cinq fois dans la poitrine et elle mourut enfin.

On organisa alors une grande fête en l'honneur de Longcroc et les troupeaux d'Othrobar ne furent plus jamais décimés. Joltereg embrassa son élève et lui dit, « Tu as enfin appris l'importance de l'endroit où il convient de frapper ».

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard