FANDOM


ChimarvamidiumModifier

Par Marobar SulModifier

Après maintes batailles, il devint facile de deviner qui allait remporter la victoire. Les Chimers étaient habiles dans l'art de la magie et du combat à l'épée, mais contre les bataillons en armure des Dwemers, parés des meilleures protections conçues par Jnaggo, ils avaient peu d'espoir de triompher. Pour préserver la paix, le chef de guerre Sthovin accepta une trêve avec Karenithil Barif, dit la bête. En échange des Terres de la discorde, Sthovin donna à Barif un puissant golem qui protégerait le territoire chimer des incursions des barbares du nord.

Barif était ravi de ce présent et le ramena à son campement où tous ses guerriers restèrent bouche bée en le contemplant. Recouvert d'or, il ressemblait à un fier cavalier dwemer. Pour mettre sa force à l'épreuve, ils placèrent le golem au centre d'une arène et le bombardèrent d'éclairs magiques. Son agilité était telle que peu d'éclairs parvinrent à le toucher. Les pieds fermement plantés dans le sol, il pouvait pivoter sur ses hanches pour éviter la plupart des attaques sans perdre l'équilibre. Le golem esquiva ensuite un déluge de boules de feu en pliant les genoux et les jambes pour éviter les explosions. Il s'assurait en outre que les rares impacts qu'il ne pouvait éviter frappent sa poitrine ou son bassin, parties les plus robustes de son corps.

Les troupes se réjouissaient à la vue d'une création aussi puissante et agile. Grâce à elle, les barbares de Bordeciel ne pourraient plus attaquer leurs villages. Ils nommèrent donc le golem « Chimarvamidium », l'espoir des Chimers.

Barif fit mener le golem dans ses appartements avec tous ses conseillers. Là, ils testèrent le golem plus avant. Force, vitesse, résistance ; ils ne lui trouvèrent aucun défaut.

« Imaginez quand les barbares à moitié nus tomberont nez à nez avec lui au cours d'un raid », dit l'un des conseillers en riant.

« Il est cependant malheureux qu'il ressemble à un Dwemer et non à l'un des nôtres », dit Karanithil Barif d'un air songeur. « Il ne me plaît guère de penser qu'ils auront plus de respect pour nos autres ennemis que pour nous. »

« Je crois que nous n'aurions jamais dû accepter ce traité de paix », dit un autre, l'un des conseillers les plus agressifs. « Est-il trop tard pour attaquer par surprise le chef de guerre Sthovin ? »

« Il n'est jamais trop tard pour attaquer », dit Barif. « Mais que faire contre ses grands guerriers en armures ? »

« Il me semble », intervint le maître des espions de Barif, « que ses soldats ne s'éveillent qu'à l'aube. En frappant une heure avant le lever du soleil, nous pourrons les prendre par surprise avant qu'ils ne puissent se baigner et encore moins mettre leurs armures. »

« Et si nous capturons leur armurier Jnaggo, nous mettrons du même coup la main sur les secrets de la forge, dit Barif. Qu'il en soit donc ainsi ! Nous attaquerons demain, une heure avant l'aube. »

La décision était prise. L'armée chimer marcha donc de nuit et déferla sur le camp dwemer en comptant sur le Chimarvamidium pour prendre la tête de la première vague. Mais ce dernier connut un dysfonctionnement et se mit à attaquer les troupes des Chimers. Pour ne rien arranger, les Dwemers avaient déjà revêtu leurs armures et étaient prêts à livrer bataille. L'effet de surprise fut ruiné et la plupart des Chimers de haut rang, y compris Karenithil Barif la Bête, furent capturés.

Trop fiers pour le demander, Sthovin leur expliqua qu'il avait été averti de leur attaque par l'appel d'un de ses hommes.

« Lequel de vos hommes a infiltré notre campement ? », grogna Barif.

Chimarvamidium, debout à côté des captifs, retira alors sa tête. Dans son corps métallique se trouvait Jnaggo l'armurier.

« Un enfant dwemer de huit ans peut créer des golems », expliqua-t-il, « mais seul un grand guerrier et un armurier d'exception peut prétendre en être un ».

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard