FANDOM


Compilé par Aurélienne Dulro

Lorsqu'on étudie l'histoire, on rencontre souvent des récits présentant des armes ou armures exceptionnelles, dotées de pouvoirs incroyables. Il peut être difficile de faire la part entre l'exagération mythologique et les reliques véritables et tangibles, mais mon devoir d'historienne et d'érudite me pousse à préserver les détails concernant ces objets, y compris ceux qui pourraient s'avérer faux. J'ai noté ici ce que j'ai concernant quelques armures puissantes. À ma connaissance, aucune n'a été retrouvée, mais comme il est excitant de penser qu'elles existent peut-être encore !

Plaque du lapidaire

Commandé par un général Elfe Noir inconnu, ce plastron d'ébonite était gravé des noms des saints Dunmers et de leurs enseignements. Selon les histoires, l'artisan avait essayé d'expliquer au général que graver ces noms et histoires dans la plaque allait l'affaiblir, mais en vain. Le général exigea qu'on achève l'élément. Trois coûteuses cuirasses se craquelèrent ou se brisèrent tandis que l'artisan tâchait d'obtempérer, jusqu'à ce qu'il trouve une configuration viable. Il consulta les prêtres et les enchanteurs, et sa quatrième tentative fut la bonne. On raconte que seul un prince Daedra en personne pourrait endommager cet objet.

Maillechair

Les références à cet ouvrage incroyable sont rares. J'ai lu quelques textes parlant d'un flacon de liquide qui, appliqué à la peau, peut la durcir et provoquer des excroissances similaires à de la plate chaque fois que son utilisateur le désire. Ce serait le chef-d'œuvre d'un alchimiste haut-elfe qui ne s'arrêta devant rien, y compris d'atroces expériences sur des sujets vivants, pour arriver à ses fins. Il n'en existerait que quelques flacons très rares, car le processus de création était coûteux mais aussi long, nécessitant des dizaines d'années d'attention et d'enchantements.

Veuvolonté

Dans un petit village impérial misérable vivait la veuve d'un soldat. Elle menait avec ses voisins une vie tranquille jusqu'à ce que des nécromanciens s'installent à proximité. Ils pillaient des tombes et enlevaient des gens dans la nuit. Ils n'avaient ni soldat ni mercenaire avec eux, et ils étaient trop pauvres pour pouvoir demander de l'aide à quiconque. Aussi revêtit-elle l'ancienne armure de son mari, qui lui allait fort mal, et empoigna-t-elle son épée, décidée à chasser les nécromanciens. Stendarr prit note de son acte altruiste, et conféra à l'armure des protections sacrées si puissantes que les nécromanciens qui l'attaquèrent furent réduits en cendres.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard