FANDOM


Je m'appelle Lyris de Bordeciel, parfois nommée Titan. Je couche ces mots sur le papier au nom de mon ami et allié, un homme que l'histoire connaîtra sous le nom de « Prophète ». Ce fut par la puissance de sa réflexion, et son étude des Parchemins des anciens, que nous en vînmes à comprendre la triste nature de la menace qui pèse aujourd'hui sur tout Tamriel.

Vous qui lisez ces lignes, sachez que l'Éruption des âmes, l'événement qui eut lieu en la cinq-cents soixante-dix-neuvième année de la Deuxième Ère, est imputable à la traîtrise d'un seul Elfe : le nécromancien altmeri Mannimarco, le Roi des Vers et serviteur du plus vil de tous les princes Daedra, le Dieu des manigances et Seigneur de la Brutalité, Molag Bal.

Ces récentes années, Mannimarco fut le premier conseil de la cour de l'empereur Varen Aquilarios, anciennement duc de Chorrol. Varen devint empereur de Tamriel par droit de conquête. Avec les conseils de Mannimarco, Varen mena une révolte contre la dynastie précédente, le sauvage régime crevassais dit des empereurs des longères. Mais malgré ses conquêtes et sa victoire, Varen ne deviendrait pas véritablement empereur. Comme l'ancien empereur Léovic, le sang du dragon ne coulait pas dans les veines de Varen. Il fut incapable d'allumer les feux de dragon dans le temple de l'Unique, comme la tradition l'exige d'un véritable empereur.

Les feux de dragon restent éteints depuis des générations. L'Amulette des rois, relique des Divins accordée à sainte Alessia par Akatosh, fut perdue dans les siècles qui suivirent la chute de la dynastie rémane. Seule cette relique, apanage traditionnel des empereurs impériaux de la Première Ère, aurait pu permettre à un monarque de sang de raviver les feux de dragon.

Sur l'insistance de Mannimarco, Varen forma un groupe de compagnons qui devaient l'accompagner en une quête épique pour reconquérir l'Amulette. J'étais de leur nombre, ainsi que le maître d'armes rougegarde Sai Sahan, le grand chancelier Abnur Tharn et Mannimarco lui-même. Pendant des années, nous avons parcouru Tamriel, suivi des pistes sans nombre, jusqu'à enfin la trouver.

Lorsque nous revînmes enfin à la cité impériale, Mannimarco joua des doutes de Varen et le convainquit que le rituel de couronnement, savamment modifié, pourrait non seulement allumer les feux de dragon, mais persuader Akatosh de lui conférer une agence divine et le sang des dragons. Ce n'est qu'après le rituel que nous découvrîmes toute la tromperie de Mannimarco.

Le roi des Vers utilisa sa magie pour corrompre l'Amulette, et provoquer la calamité que l'on appelle Éruption des âmes. Je me rappelle à peine l'événement à proprement dire, sinon que le chaos qui suivit immédiatement fut dévastateur.

Varen fut dévoré par la rage ardente de l'Éruption des âmes. Sai Sahan et moi furent à tort impliqués dans sa mort, rendue d'autant plus troublante que Sai prit la fuite dès qu'il fut remis, et emporta l'amulette des rois avec lui. Le grand chancelier Tharn, en bon opportuniste, se rallia aussitôt à Mannimarco.

L'histoire du Prophète est une histoire de mystère : apparu un jour sur les marches d'une abbaye des prêtres de la phalène ancestrale de Cyrodiil, il fut recueilli et nourri par les prêtres, convaincus qu'il n'était qu'un vagabond ordinaire. Ils furent surpris de le trouver un soir dans les bibliothèques, penché sur les écrits d'un Parchemin des anciens. Seuls les Prêtres eux-mêmes avaient la capacité de lire ces Parchemins, et ils prirent son arrivée pour un signe prophétique des Divins.

Comme à tous ceux qui les lisent, les Parchemins des anciens finirent par priver le Prophète de la vue, et le laissèrent aveugle. Et pourtant, il continua de les étudier par l'esprit, et finit par prédire la grande et terrible menace qui pèse sur nous tous.

La nouvelle de sa prophétie s'est répandue, et finit par atteindre la Cité impériale et les oreilles de Mannimarco. Le roi des Vers arrêta immédiatement le Prophète pour avoir fait circuler des rumeurs et fomenté une trahison. Il fit brûler l'abbaye et tout ce qu'elle contenait.

La catastrophe prédite par le Prophète commença presque aussitôt à prendre forme. De vastes étendues de l'Empire furent dévorées par les flammes daedriques, et les premières Ancres noires tombèrent sur le monde.

L'invasion de Molag Bal avait commencé, grâce à la trahison de Mannimarco.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard