FANDOM


Chimère, maître-sorcier, convocateur et serviteur des Direnni :

Chimère Graegyn était un serviteur de l'ambitieux clan des Direnni. Les Direnni tiraient la majorité de leur puissance de leurs trafics avec les Daedra, commerce aussi profitable que risqué. Chimère était peut-être le plus intelligent et le plus ambitieux des convocateurs du clan. Il osa ainsi comploter contre le seigneur Dagon et l'emporta, projetant Dagon dans l'Oblivion. Mais au moment où il fut trahi, Dagon frappa le mortel qui s'était joué de lui. Le pacte qu'il avait passé avec Chimère garantissait à celui-ci la vie éternelle, au milieu des voix de ses amis et concitoyens. Interprétant les termes de l'accord de la façon la plus littérale possible, Dagon s'empara de l'île de Cécilie (un minuscule îlot proche de la Glénumbrie) et l'expédia dans le néant. Dans le même temps, il tua instantanément tous les amis et concitoyens de Chimère, emplissant de leurs voix l'île de Cécilie afin de tourmenter Chimère. Ce dernier se retrouva condamné à vivre éternellement, mais sans jamais cesser de vieillir et de souffrir, de façon à avoir tout le temps de réfléchir aux conséquences de l'acte de traîtrise qu'il avait perpétré contre un prince Daedra.

L'Armure en peau du sauveur :

Créée par le prince Daedra Malacath, elle possède la propriété de détourner les attaques des parjures. Par ruse, Chimère poussa Dagon à prêter un serment contre les Puissances qu'il n'avait aucune intention d'honorer. Aussitôt, la Peau du Sauveur détourna suffisamment longtemps la fureur colossale de Dagon pour permettre à Chimère de placer son attaque, une incantation invoquée à l'aide du protonymique de Dagon, autrement dit, son Vrai Nom. Malheureusement, comme tous les cadeaux de Malacath, cette armure s'accompagne également d'un important handicap. Elle rend en effet son porteur extrêmement vulnérable aux attaques magiques, aussi est-il conseillé de ne la revêtir que dans des occasions bien spécifiques.

Le protonymique de Dagon :

Chimère utilisa le protonymique de Dagon au cours d'une incantation destinée à dissiper toute la puissance de Dagon dans le Néant. Mais Chimère n'avait pas pensé que la farouche résistance de Dagon ralentirait le processus, même s'il était impossible de le stopper. Le seigneur daedrique eut donc le temps de maudire Chimère en appliquant littéralement l'accord qu'il avait passé avec ce dernier. Sentant que son pouvoir lui échappait, Dagon l'utilisa pour se lancer sa malédiction. C'est ainsi que l'île de Cécilie se retrouva projetée dans le néant, que tous ses habitants périrent d'une mort atroce et que Chimère fut condamné à vivre éternellement au milieu des ruines causées par son ambition dévorante.

Les Rites de la Chasse :

La Chapelle de la proie innocente : Chimère est persuadé que Dagon a placé le site de la Chapelle de la proie innocente sur l'île de Cécilie afin de tourmenter éternellement le mortel qui a osé le trahir. L'édifice de cristal vert a été créé par magie. C'est le seul bâtiment qui ait été construit à la surface de l'île depuis que celle-ci a été arrachée à Tamriel et projetée dans le néant.

La Lance :

La Lance de cruelle miséricorde utilisée durant la Grande Chasse était censée ne pouvoir être utilisée que par les mortels ou immortels sanctifiés lors de la Chasse et obéissant à ses règles. Mais Chimère est parvenu à déterminer que, même si le pouvoir de la Lance est grand, il n'est en rien illimité, et que certains objets magiques (tels que l'Armure en peau du sauveur, forgée par Malacath) peuvent protéger leur porteur mortel ou immortel des énergies maléfiques de l'arme.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard