FANDOM


Le Pacte de Cœurébène a forgé une improbable alliance entre les nations éloignées de Morrowind, Bordeciel et du marais noir, rassemblant ainsi les Elfes Noirs, les Nordiques et les Argoniens au sein d'une force de défense commune. Grâce à la taille des pays concernés et les distances qui les séparent, le Pacte est relativement épargné par les guérillas internes. De plus, les Nordiques et les Elfes Noirs sont déjà suffisamment préoccupés par leurs propres territoires pour s'immiscer dans les affaires des autres.

Le Pacte a été formé en 2E 572, en réponse à la Seconde Invasion Akaviroise du nord de Tamriel. Les Nordiques, les Elfes Noirs et les Argoniens libres firent alors front commun pour sauver le reste de Tamriel du massacre et de l'assujettissement. Forgée dans la guerre, cette alliance a rapidement donné naissance à une nouvelle puissance continentale. Beaucoup pensaient que les Elfes Noirs ne parviendraient pas à s'entendre durablement avec ceux qui furent longtemps leurs ennemis jurés ou leurs esclaves. Mais force est de constater que le Pacte n'a rien perdu de sa cohésion malgré une décennie troublée.

L'alliance est gouvernée par un Grand Moot. Ce conseil d'égaux formé des membres de chaque race n'est pas seulement connu pour ses bruyantes disputes, mais aussi pour le respect mutuel qui y règne et la volonté de maintenir l'unité en dépit des difficultés. C'est seulement d'égal à égal que les alliés peuvent espérer apaiser la fierté des Nordiques et des Elfes Noirs, tout en tenant compte des blessures subies par les anciens esclaves Argoniens.

Partie intégrante – voire même vitale – du Pacte, les Elfes Noirs de Morrowind sont distants, fiers et profondément étranges. Ils déploient d'importants efforts pour cacher le mépris qu'ils éprouvent envers leurs alliés « inférieurs », mais la crise actuelle nécessite de faire appel à la force des Nordiques et l'ingéniosité des Argoniens pour tenir en respect les alliances rivales. Leur maîtrise de la magie et leurs vastes connaissances permettent aux Elfes Noirs d'offrir au Pacte une réactivité et une capacité d'adaptation que le Domaine aldméri ou l'Alliance de Daguefilante ne peuvent prétendre égaler. Grâce à eux, le Pacte compte dans ses rangs des guerriers et des sorciers d'exception. Les Elfes Noirs bénéficient en outre d'un atout dont aucune race ne dispose : trois dieux vivants – Almalexia, Vivec et Sotha Sil – qui demeurent parmi eux.

Les Nordiques de l'est de Bordeciel sont à la fois intrépides et agressifs, industrieux et entreprenants. Ils excellent dans l'art de la guerre, sont habiles commerçants, et on dit qu'ils sont sans égaux comme explorateurs et pionniers. Forts, têtus et durs au mal, ils n'hésitent pas à résoudre leurs problèmes par la violence. Les Nordiques se précipitent ainsi joyeusement au combat avec une férocité qui effraie et horrifie leurs ennemis. Ils se complaisent dans leur rôle de troupes de choc du Pacte. Directs et n'aimant guère louvoyer, ils optent souvent pour les solutions les plus simples lors des réunions du Grand Moot, même s'ils sont souvent mis en minorité par la fourberie des Argoniens et l'habileté des Elfes Noirs. Sur le champ de bataille, en revanche, ils éclipsent sans effort toutes les autres races. Les généraux du Pacte ont tendance à être choisis parmi les Nordiques, comme la plupart des soldats engagés sur le terrain. Ils n'y voient d'ailleurs rien à redire et sont ainsi les premiers à profiter du butin.

Leur intervention décisive contre les Akavirois a permis aux Argoniens du marais noir d'arracher leur liberté aux Elfes Noirs, et les leçons apprises au fil de leur histoire ont fait d'eux des membres précieux pour le Pacte. Réservés et étranges, ils affichent des visages dénués d'expression et s'expriment sans la moindre intonation, ce qui rend difficile pour les autres races l'interprétation de leurs motivations. Quoi qu'il en soit, les Argoniens possèdent une intelligence indéniable. Lents à accorder leur confiance et difficiles à connaître vraiment, ils jouissent d'une agilité naturelle qui les rend aussi aptes à l'emploi de la magie qu'à celui des armes ou de la discrétion. Les années passées à défendre leurs frontières ont fait d'eux des experts dans l'art d'affronter des armées plus puissantes et mieux organisées. Aussi à l'aise sur terre que dans l'eau, ils servent d'éclaireurs et de francs-tireurs pour les forces du Pacte. Certains aspects de la culture argonienne restent en revanche presque incompréhensibles pour les étrangers, comme leur structure sociale et leurs prises de décision collective. Leurs représentants soumettent parfois d'étranges propositions au Moot, mais leurs alliés ont appris qu'ils n'agissent jamais sans raison.



Le trône du haut-roi du Moot est aujourd'hui occupé par le jeune Jorunn le Roi-scalde, mais le soutien dont il bénéficie reste fragile. Alors que les membres du Pacte luttent pour maintenir et renforcer leur alliance, ils doivent aussi affronter des menaces internes à chacune de leurs nations. Non résolues, ces dernières pourraient les anéantir avant même qu'ils n'aient l'occasion d'affronter le Domaine ou l'Alliance sur le champ de bataille.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard