FANDOM


Par Thora Lointaine-errante

Les clans nordiques se sont répandus en Bordeciel comme des hardes de mammouths, même si leur nombre et leur influence sont bien plus grands. Quoi qu'il en soit, chaque clan laisse sa marque de façon différente. Certains sont réputés pour leurs talents de chasseurs, de forestiers ou d'artisans. D'aucuns sont grands, d'autres petits. Certains jouent un rôle de premier plan dans le gouvernement ou parmi la population. Et enfin il y a les clans sombres. Ceux avec lesquels personne n'a de relations, dont lesquels ne parle. Le tristement célèbre clan Poigne-tempête, de la Toundra de Blancherive, est de ceux-là.

Ce clan fait remonter son lignage à Ogra Poigne-tempête, la puissante matriarche qui l'a fondé et l'a dirigé pendant presque cinquante ans. Très réputé pour son adresse au combat et la qualité de ses armures, le clan Poigne-tempête a joué des rôles-clés dans de nombreux conflits au fil des siècles : à la bataille de la châtellerie de Blancherive, au massacre de Dialmarche et au siège de Vendheame. Toutefois, c'est ce dernier combat qui entraîna sa disgrâce et sa mise au ban.

Avant la seconde invasion akaviroise, Fildgor Prince-fort, fils de la reine Mabjaarn du Bordeciel oriental, partit en voyage à l'ouest pour découvrir le pays et rencontrer ses habitants. Il tomba sur de jeunes hommes et femmes du clan Poigne-tempête et tissa avec eux des liens qui lui rendraient bien des services dans les années suivantes. Quand Fildgor fut enfin prêt à agir et à passer ses épreuves de passage à l'âge adulte, une suite de Poigne-tempête décida de l'accompagner. Ils se firent connaître comme la « brigade des Poigne-tempête », et même s'il ne faisait pas partie de ce clan, Fildgor devint leur chef.

Le clan Poigne-tempête avait déjà une réputation avant cet événement, mais elle pâlit face à la légende qui entoura bientôt la brigade des Poigne-tempête. C'étaient des guerriers féroces, partant à l'aventure dans les territoires les plus hostiles et les plus isolés du royaume. Fildgor ouvrant la marche, ils mirent les bandits en déroute, découvrirent des trésors et pourfendirent des monstres. Quand les envahisseurs akavirois arrivèrent en force, Fildgor mena la brigade au cœur des combats. Ils s'ouvrirent un chemin jusqu'à Vendeaume pour rejoindre les forces de la reine Mabjaarn, le gros de l'armée.

Bien qu'ils ne purent pas empêcher la chute de Vendeaume ni sauver la reine, la brigade des Poigne-tempête joua néanmoins un rôle important dans la déroute de l'envahisseur. Ils marchèrent avec les forces nordiques conjointes qui finirent par s'allier avec les Elfes Noirs et les Argoniens pour vaincre les akavirois. Mais c'est alors que la décision fatidique fut prise. Lorsque Fildgor brigua le trône laissé vacant par la mort de sa sœur, le clan Poigne-tempête était de ses partisans les plus ardents. Vous connaissez la fin de cette histoire. Jorunn et Fildgor se sont affrontés en combat singulier, et c'est le premier qui gagna le trône. Fildgor fut exilé, et il quitta Bordeciel en jurant de revenir.

Le clan Poigne-tempête, loyal jusqu'au bout envers Fildgor, refusa de s'incliner devant Jorunn ou de reconnaître son autorité. Ils rentrèrent dans leurs terres de l'ouest, et le roi Jorunn, lassé des combats, les laissa aller en paix. À ce jour, le clan Poigne-tempête demeure isolé. Ses membres s'aventurent peu hors de leurs terres ni ne se mêlent au reste de la population. On ne peut que spéculer quant à ce qui se passera si ce clan décide un jour de sortir de sa toundra et de reprendre sa place parmi les autres clans. Particulièrement si Fildgor tient un jour parole.



Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard