FANDOM


L'or changea de mains, concluant ainsi le marché. Fait-des-vagues était maintenant la propriété d'une nouvelle maîtresse.

Sendrasa Llarys regarda sa dernière acquisition rejoindre le groupe de ses achats précédents. Elle fixa Fait-des-vagues si longtemps qu'elle attira les yeux de l'Argonienne sur elle. Toutes deux détournèrent brusquement le regard, presque instantanément. Un simple croisement de regard entre une esclave et son maître était puni de dix coups de fouet.

Sa maison était à moins de dix kilomètres du marché, mais le trajet sembla durer des heures à Sendrasa. Elle avait compté les années avec impatience avant de pouvoir fonder son foyer et ramener Fait-des-vagues chez elle.

« Envoyez les autres à la maison de ferme, » dit Sendrasa. Son valet l'aida à descendre de cheval. « Je veux que celle-là – elle agita la main vers Fait-des-vagues – soit emmenée dans mon salon. C'est ma nouvelle assistante. »

« Bien, madame. »

Sendrasa retira ses gants en se dirigeant vers la maison à grandes enjambées, puis elle se mit à rire. « Enfin ! Exactement comme je l'ai souhaité. »

Depuis combien de temps n'avait-elle pas senti les lèvres de son amante sur les siennes ? Ou partagé les caresses coupables, désespérées, qu'elles échangeaient lorsqu'elles pouvaient voler un moment ? Combien elle avait souffert lorsque leur liaison avait été découverte ! Comme si voir sa bien-aimée vendue par les Archéins ne l'avait pas assez punie, pensa Sendrasa amèrement.

Depuis ce moment-là, le temps avait passé avec une lenteur mortelle, jusqu'à ce que Sendrasa parvienne finalement à localiser Fait-des-vagues et qu'elle la rachète. Cette fois-ci, personne ne pourrait plus les séparer. Elles étaient faites l'une pour l'autre.

La porte s'ouvrit et Fait-des-vagues s'avança, les yeux baissés d'une manière délicieuse. Sendrasa la dépassa, verrouilla la porte, puis se retourna.

« Tu m'as manquée, » dit-elle doucement.

Elles s'étreignirent dans un baiser passionné, Sendrasa effleurant lentement les écailles de Fait-des-vagues, une par une.

« Ils t'ont torturée, ma chérie ? Ils le paieront, je le jure ! »

Fait-des-vagues secoua la tête, alors que son échine perlée palpitait. « Te voir me guérit, mon amour. Mais les Archéins… »

« Tu es sauve. Ces traîtres ne mettront plus jamais la main sur toi, » dit Sendrasa.

« Écoute, mon amour, dit Fait-des-vagues. Tes parents ont bien payé les Archéins. Très bien. Leurs yeux sont partout. Ils apprendront que tu m'as rachetée, et ils viendront me prendre. »

« Je te libèrerai, répliqua Sendrasa. Je te sauverai ! »

« Ce n'est pas aussi simple, murmura l'Argonienne. Pour un archéin, que l'Argonien qu'il vend soit libre, ou non, n'a aucune importance. Pour vivre ensemble, nous devons quitter Morrowind. »

« Je vois. Maintenant, embrasse-moi. »

Alors que la nuit approchait, Sendrasa et Fait-des-vagues commencèrent leur périple, se dirigeant vers le nord-ouest, la frontière avec Bordeciel.

« Faillaise est-elle sûre ? » Murmura Fait-des-vagues. Elles avaient voyagé pendant plusieurs jours, faisant des détours pour semer d'éventuels poursuivants.

Avant que Sendrasa ne puisse répondre, une flèche transperça sa gorge. Elle y porta la main, ses yeux s'écarquillant sous la surprise. D'autres flèches suivirent immédiatement, tuant l'Elfe Noire avant même qu'elle ne s'écroule au sol.

« Vous êtes libre, dit un archer argonien, surgissant de l'ombre.

Fait-des-vagues le regarda fixement, incapable de parler ou de bouger.

« Vous a-t-elle fait du mal, demanda-t-il en s'approchant. Vous pouvez maintenant retourner au marais noir. Vous n'êtes plus une esclave. »

S'effondrant sur le corps de Sendrasa, Fait-des-vagues se mit à sangloter.



Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard