FANDOM


Par Dorayn Rédas, de la maison Hlaalu

Créer et gérer une mine à kwamas est une entreprise aussi passionnante que lucrative, pour peu qu'on se donne la peine d'étudier les kwamas eux-mêmes ainsi que les conditions nécessaires à leur développement. En effet, ces insectes géants vivent et travaillent au sein de colonies souterraines portant le nom de « mines d'œufs ». Et bien que la vente des œufs représente l'essentiel des revenus, ils ne sont pas les seuls produits d'une telle exploitation. Bave de kwama, gelée et viande séchée de scrib constituent des sources de bénéfices additionnels très appréciables.

Marche à suivre pour créer sa propre mine :

1a. Trouver et apprivoiser une colonie de kwamas sauvages (difficile), ou

1b. Acheter des kwamas excédentaires auprès d'une mine surpeuplée (coûteux).

2. Vivre à proximité de la colonie jusqu'à en prendre l'odeur.

3. Ne jamais approcher de la chambre de la reine.

4. Ramasser les œufs, récolter la bave.

5. Compter les bénéfices.

Malgré son nom, une mine de kwama est un élevage de créatures vivantes. Avec un minimum d'attention de la part de son propriétaire, une exploitation de taille moyenne peut produire une confortable quantité d'œufs. Sans même parler de la gelée acide, de la délicieuse viande séchée ou de la bave de kwama très recherchée des alchimistes.

La colonie de kwamas : Une mine rémunératrice s'appuie avant tout sur une reine en bonne santé et son contingent d'ouvriers. La reine pond les œufs dans les profondeurs de la mine, puis les ouvriers prennent le relais en les déplaçant dans les divers tunnels et chambres, selon les besoins en termes d'espace, de conditions environnementales et de maturité des œufs. Les ouvriers produisent également la nourriture nécessaire, nourrissent et lavent leur reine, et développent la mine elle-même au fur et à mesure de l'extension de la colonie. Lorsqu'ils ne travaillent pas à leurs tâches habituelles, ils creusent de nouvelles chambres et tunnels à l'intérieur de leur labyrinthe. Ils sont généralement dociles, mais peuvent se révéler agressifs s'ils sont menacés ou attaqués, ou si la reine est exposée à un quelconque danger.

La protection de la colonie incombe aux guerriers qui réagissent promptement à toute forme de menace. Il convient donc de les traiter avec précaution et respect, car ils sont belliqueux et très dangereux. Contrairement aux ouvriers quadrupèdes, les guerriers sont des bipèdes dotés d'une force considérable.

Les scribs, comme les mineurs appellent les jeunes kwamas, sillonnent librement les tunnels. Une colonie les divise généralement en deux catégories : ceux qu'elle laisse grandir pour former de nouveaux ouvriers ou guerriers, et ceux qui sont destinés dès leur plus jeune âge à produire de la viande et de la gelée. Cette gelée a différents emplois connus : source de nourriture, bien sûr, mais aussi ingrédient utilisé dans différentes potions et remèdes médicinaux. Les fines tranches de viande séchée servent quant à elles de fortifiant et sont très appréciées des plus fins gourmets Elfes Noirs.

La création d'une mine : Si vous ne souhaitiez pas débourser une somme exorbitante pour vous offrir une reine et quelques kwamas auprès d'une mine en activité, vous devrez localiser et apprivoiser une colonie sauvage. Mais notez bien que cette solution n'est pas non plus sans faux frais, car la maison Hlaalu impose aux futurs propriétaires de mine l'achat d'une charte avant de se mettre en quête d'une colonie.

Repérer une colonie prometteuse est hélas loin d'être suffisant pour se lancer dans les affaires. Ses guerriers risquent de ne faire qu'une bouchée de vos mineurs. Il faut donc en passer par une phase d'acclimatation relativement longue et dangereuse. Il est néanmoins possible de minimiser le nombre de blessures et de pertes (tant parmi les mineurs que les kwamas) en laissant la colonie s'habituer à votre présence. Une fois que vos mineurs auront acquis l'odeur de vos futurs insectes, les guerriers les considéreront comme faisant partie du groupe.

La récolte des œufs : Ce qu'on appelle improprement « l'extraction » des œufs ne nécessite pas de talent particulier. Les mineurs doivent essentiellement faire preuve de patience et d'un minimum de discernement. Tout est ici affaire d'équilibre. Le prélèvement d'un trop grand nombre d'œufs risque de perturber la reine et les ouvriers. À l'inverse, une récolte trop modérée peut amener la reine à limiter sa ponte. Le gestionnaire de la mine doit donc rester très attentif à sa production pour s'assurer que la reine ne ponde ni trop ni trop peu. Toute variation trop importante aura un impact sur les profits et compliquera la planification des récoltes futures.

Pour finir, évitez à tout prix de vous aventurer dans la chambre de la reine. Les guerriers et les ouvriers réagiront violemment à toute tentative d'approche de cette dernière. La production pourrait alors s'arrêter complètement et la colonie deviendrait du même coup dangereux pour les mineurs. Une telle situation pourrait coûter la vie à quelques-uns de vos employés, mais gardez à l'esprit que les kwamas finiront tôt ou tard par se calmer et accepter à nouveau leur présence.

Note : les chartes d'exploitation de la maison Hlaalu imposent aux mines de fournir des bilans de production réguliers. Le non-respect de cette clause est susceptible d'entraîner des sanctions, des amendes et même la fermeture de la mine.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard