FANDOM


Les Cantates de Vivec sont des évangiles écrits sous la forme de chants épiques. Elles retracent l'évolution de Vivec de son état de mortel stupide jusqu'à son accession à l'état divin. Vivec rechercha avec bonheur toutes les expériences qui pouvaient le mettre à l'épreuve dans tous les domaines possibles, particulièrement pour la protection et la défense de son peuple. Grâce à sa longue vie, son humilité et sa volonté indomptable, il atteignit la Sagesse des sept Grâces. Les cantates racontent de nombreuses histoires sur ses expériences, ses défis et les risques encourus, ses échecs et ses triomphes, sa sainte sagesse et sa chance ainsi que ce qu'il doit à ses partenaires, Almalexia l'aimante et Sotha Sil l'enseignant. La poésie est simple et dramatique, lyrique et personnelle. Elle est prévue pour être chantée ou récitée. Ci-dessous, vous trouverez un extrait de « Réflexions du seigneur Vivec sous le Mont Écarlate ».

Les lugubres feux spectraux tissent leur subtil linceul

De fumée et d'ombres sur les tombes du Mont Écarlate.

Arches et spires tapissent les vastes galeries de pierre,

À peine illuminées par les esprits des morts.

Le sang des cœurs et des foyers brisés

Coule à flots rouges et jaillit en fontaines.

Confinés entre des murs fantomatiques

Les hordes brisées sommeillent dans leurs berceaux de cendres.

Mais quand reprendront-elles connaissance ?

Quelle sombre épreuve peut éveiller leurs âmes à la lumière ?

Combien de temps, sous les nuages pourpres,

Devront brûler les feux de garde tremblotants ?

Combien de générations, de labeur et de lamentations

Faudra-t-il pour sceller ces tombes ?



Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard