FANDOM


Par Tel VeranoModifier

La vie dans les Terres de cendres n'a rien d'une sinécure. Kwamas enragés, champignons vénéneux, chefs tribaux – tout semble en avoir après vous. Alors, quoi que vous fassiez, vendez chèrement votre peau.

J'ai rassemblé ici quelques notes sur les grandes maisons des Elfes Noirs. Libre à vous de les utiliser ou non, mais n'allez pas vous plaindre en rampant aux pieds de Tel si d'aventure vous finissez dans une caravane d'esclaves de la maison Drès.

Maison IndorilModifier

La rive méridionale de la Mer intérieure est sous l'influence de la maison Indoril, et au travers de cette dernière, les chiens d'Almalexia ont la haute main sur les Éboulis et Deshaan. Les Drès ont certes d'importantes ressources financières et la maison Rédoran peut compter sur ses soldats, mais ne vous y trompez pas : ce sont bien les chapeaux bleus qui contrôlent le cœur spirituel des Terres de cendres.

Avez-vous vu leur blason ? Ses ailes suggèrent qu'ils planent au-dessus de nos préoccupations. C'est d'ailleurs ainsi qu'ils se voient : supérieur à nous. Infiniment supérieurs à nous. Les troupes déployées dans les Éboulis comptent parmi les plus puissantes de la région, et le héros de guerre de la maison Indoril, Tanval, en assure le commandement.

Avis aux tire-laines : corrompez en priorité les soldats de la maison Indoril, car ils sont les plus influents. En revanche, les temples des Terres de cendres sont de vraies forteresses ; ne vous risquez pas à les profaner. Pour finir, sachez que les porteurs de robes d'Indoril sont très influents dans les Éboulis ainsi qu'à Deshaan. Trouvez-vous des cibles plus faciles.

Maison RédoranModifier

Devoir. Honneur. Bêtise. La maison Rédoran a persuadé le peuple qu'elle constitue le bras armé du Pacte. Elle tient à ce que chacun pense que les officiers militaires les plus prestigieux appartiennent à cette noble maison.

La réalité est cependant toute autre. Si les chapeaux rouges commandent effectivement les troupes du Pacte, ils le font depuis le bas de l'échelle. En outre, les éclaireurs argoniens et les berserkers nordiques ont aussi sous leurs ordres de nombreux soldats. La raison pour laquelle ils essaient de faire avaler cette couleuvre ? Les nobles rédorans n'ont toujours pas digéré la formation du Pacte. Leurs prouesses martiales ont quelque peu perdu de leur prestige depuis qu'on peut les comparer à la discrétion argonienne et à la bravoure nordique.

L'un de leurs proverbes dit en substance : « La vie est dure. Jugez, souffrez et méditez. Une vie insouciante ne mérite pas d'être vécue ». De bien belles paroles, jusqu'au jour où des individus différents font leur apparition. C'est alors le moment de mentir au peuple et de se pavaner devant lui.

Avis aux tire-laines : les soldats rédorans n'ont aucun humour, mais ils sont cupides. Certains sont même prêts à vendre leur propre mère pour peu que vous y mettiez le prix. N'insultez jamais un Rédoran, même dans son dos, car ce genre de chose finit toujours par être répétée à l'entraînement. Les Rédorans constituent également des cibles de choix pour les pickpockets. Veillez cependant à planifier votre fuite, ou vous rencontrerez les Trois plus tôt que prévu.

Maison HlaaluModifier

S'il faut lui reconnaître au moins une qualité, disons que la maison Hlaalu ne ménage pas ses efforts pour assurer l'unité du Pacte. Non par amour soudain de nos anciens ennemis ou esclaves, bien entendu. Son grand maître est tout simplement plus malin que la plupart des autres. Une main ouverte détourne l'attention de celle qui tient la dague prête à frapper.

Bien que la maison Indoril prétende occuper les positions les plus influentes, Hlaalu tient Deshaan d'une main de fer. Narsis est l'une de leurs plus grandes villes et son influence considérable se fait sentir jusqu'à Longsanglot. On trouve ainsi des maisons publiques et des plantations de la maison Hlaalu partout dans le sud des Éboulis. Apprenez soigneusement comment elles sont organisées, car nombre de constructeurs réutilisent les mêmes plans à l'infini. Lorsque vous connaissez les cachettes d'une maison publique hlaalu, vous les connaissez toutes.

Avis aux tire-laines : à Deshaan, les soldats de la maison Hlaalu sont pareils à des reines kwamas. Utilisez cette faiblesse contre eux. Ailleurs, ses membres se sentent souvent comme pris dans une tempête de cendres. Où qu'ils se trouvent, les chapeaux jaunes font donc de bonnes cibles. Profitez-en pour les dépouiller de tout ce qu'ils possèdent.

Maison DrèsModifier

Vous croyez probablement connaître la maison Drès, n'est-ce pas ? Vous voyez en eux d'impitoyables esclavagistes organisés en classes rigides, des nobles arrogants qui préféreraient vous vendre plutôt que de poser les yeux sur vous ?

Vous êtes plutôt dans le vrai. « Ne vous frottez pas à la maison Drès » est un conseil que vous avez tout intérêt à garder en tête. Je sais cependant ce que vous pensez : « Par Tel, ils ont de l'argent à ne plus savoir qu'en faire ». Et vous avez à nouveau raison. Le noble moyen porte assez de bijoux pour tenter le plus aguerri des coupeurs de bourses.

Retenez pourtant vos doigts agiles, mon ami. La justice des Drès n'a cure des Ordonnateurs ou des gardes locaux. Ceux qui s'attaquent à eux disparaissent purement et simplement, ou finissent esclaves sur la plantation d'un noble quelconque.

Avis aux tire-laines : les pièces d'un esclavagiste semblent liées à sa bourse. Ne vous frottez pas à la maison Drès.

Maison TelvanniModifier

Cette maison de mages n'a qu'une seule qualité : elle se fiche éperdument du Pacte et s'intéresse uniquement à son sanctuaire situé sur la côte de Telvanni. Suite à la formation du Pacte, ses membres ont chassé tous les soldats des autres maisons qu'ils ont pu trouver. Ils n'aiment ni les lézards, ni les Nordiques, et ne lèveraient pas même le petit doigt pour sauver le grand maître d'une autre maison. En somme, ils sont l'archétype même des mages de la proverbiale tour d'ivoire.

Tout ce qui concerne les chapeaux bruns n'augure rien de bon. Se hisser au rang de noble de cette maison exige un pouvoir considérable ; un simple regard de travers peut vous coûter plus cher que vous ne l'imaginez. On dit aussi qu'ils possèdent presque autant d'esclaves que la maison Drès. Sachez enfin qu'ils apprécient autant leurs fabuleux trésors magiques que d'obscurs livres que vous ne pourriez échanger contre une miche de pain rassis.

Avis aux tire-laines : même un Daedra ne pourrait me forcer à attaquer la tour d'un mage, mais si vous tenez vraiment à quitter Nirn, je vous suggère d'acheter une armure enchantée contre le feu et le givre. Observez ensuite la tour aussi longtemps que possible. Si votre cible dispose de défenses magiques, elle devra probablement sortir régulièrement pour les recharger. Vous aurez peut-être de meilleures chances dans la rue, mais examinez votre butin avec attention. Certains trésors ont leurs propres protections.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard