FANDOM


Mémorandum de la guilde des mages : confidentiel, réservé aux magistèresModifier

====  De Vanus Galérion, archimage émérite====

Si vous prêtez attention aux modes populaires de la magie dans vos maisons de guilde, vous aurez sans doute remarqué la recrudescence soudaine d'intérêt pour la discipline de « capture des âmes ». Contrairement aux autres lubies qui parcourent parfois la communauté magique, je considère cette vogue particulière dangereuse et alarmante.

Si la capture des âmes n'a jamais fait partie des formations de base dispensées par la guilde des mages, enseignée seulement aux sorciers les plus fiables et expérimentés, et encore seulement pour certaines tâches spécifiques, ce n'est pas sans raison. Avant tout, c'est techniquement une discipline nécromancienne, et cette base seule suffit à la mépriser (sauf, comme mentionné, dans certains cas spéciaux, et seulement dans des conditions contrôlées). Ensuite, c'est une technologie magique qui invite presque les excès, notamment lorsqu'elle sert à piéger l'âme des mortels doués de conscience. C'est le genre de pratique arcane que le public craint le plus, et elle mènera sans doute à l'interdiction locale de l'enseignement organisé de la magie. Et si cela se produit, tout notre travail dans l'établissement de la guilde aurait été vain.

Le fait que la capture des âmes soit devenue monnaie courante chez les mages de Tamriel, au point que des soi-disant « mystiques » vendent des pierres d'âme de différentes tailles dans tous les marchés ou bazars au monde, est un problème que l'on peut imputer entièrement à l'immonde Mannimarco et à son Ordre du Ver noir. Tout cela fait partie de son programme pour normaliser et banaliser la nécromancie. Dans certaines parties de Tamriel, notamment Cyrodiil, la vile pratique de la nécromancie a même été acceptée comme valide, et la loi la tolère. Que dirait notre mentir, Iachésis, de ce pernicieux développement ?

Alors, que faire à ce sujet ? J'ai beaucoup réfléchi à cette question, entre deux cellules d'adeptes du Ver à éliminer, et je pense que la seule façon de reprendre le contrôle de la capture des âmes est d'adopter cette pratique. Je propose donc que la guilde des mages codifie et systématise les différentes magies de capture d'âme en un grimoire collectif de quelques sorts fiables, puis que l'on enseigne ces sorts à nos membres, et seulement celles-là. Pour en faire les méthodes légales et autorisées de capturer des âmes.

De plus, je propose que pour la capture d'âme, nous cataloguions toutes les âmes en deux catégories : les âmes légales, ou « blanches », ces essences inférieures capturées depuis les bêtes ou les animaux, et les âmes illégales, ou « noires », dérivées des âmes conscientes. Et nous n'enseignerons que les sorts capables de capture les âmes blanches, et interdirons à nos élèves d'utiliser les pierres les plus grosses sur des êtres conscients.



Il faudra plusieurs générations, et la suppression du Culte du Ver, pour que cette dichotomie devienne la norme tamriélique de la capture des âmes. Mais si la guilde des mages ne se place pas sur le long terme pour le bien de Tamriel, qui le pourra ?

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard