FANDOM


Par SinjinModifier

Si le roi Rislav n'avait aucune expérience de la guerre, cela allait rapidement changer. Bientôt, une rumeur se propagea dans la cité impériale : le royaume de Skingrad, après lui avoir été offert, lui était maintenant repris. Gorieus était un guerrier accompli avant même d'accéder au trône, et ses dix-sept années de règne comme empereur furent tumultueuses. Huit mois à peine avant l'assassinat de Dorald et l'accession au trône de Rislav, Gorieus et l'armée alessienne avaient dû faire face à un autre des invités au couronnement, Kjoric le Blanc, sur les champs de bataille glacés du nord. Le grand chef de Bordeciel avait perdu la vie dans la bataille de Sungard. Tandis que l'alliance des chefs s'apprêtait à désigner un nouveau meneur, Cyrodiil était occupée à reprendre des terres autrefois cédées au sud de Bordeciel.

En résumé, l'empereur Gorieus savait comment s'occuper des vassaux rebelles.

L'armée alessienne marcha vers l'ouest « telle une déferlante de mort » pour emprunter la phrase d'un chroniqueur, ses soldats étaient bien plus nombreux que nécessaire pour conquérir Skingrad. Gorieus ne pensait probablement pas qu'une véritable bataille aurait lieu. Rislav, comme nous l'avons dit, n'avait pratiquement aucune expérience de la guerre et son expérience en politique de la royauté ne datait à peine que de quelques jours. Son royaume et tout l'Ouest colovien venaient d'être ravagés par la peste. Les Alessiens s'attendaient à une simple démonstration de force, suivie d'une reddition.

Au lieu de cela, Rislav se prépara au combat. Il inspecta rapidement ses troupes et établit ses plans.

Les chroniqueurs qui jusque-là avaient ignoré l'existence de Rislav se consacrèrent alors à la rédaction de longs versets sur l'apparence du roi avec un plaisir frôlant le fétichisme. Bien que ces écrits n'aient aucune valeur littéraire ni de saveur particulière, nous pouvons enfin en connaitre les détails. Sans surprise, le roi arborait la meilleure armure de son temps, car les états coloviens accueillaient d'éminents artisans du cuir– le seul type d'armure disponible – de tout Tamriel. Bouillie et tannée pour la rendre plus dure, ornementée de clous de trois centimètres de long, elle était d'un beau brun sanguin. Il la portait par-dessus sa tunique noire, auxquelles s'ajoutaient une cotte de mailles et un clibanion, en dessous de sa cape noire. La statue de Rislav le juste qui trône à présent à Skingrad représente une version romancée du roi qui, sans être inexacte, lui prête une armure aberrante. Aucun barde de l'Ouest colovien ne se serait rendu ne serait-ce qu'au marché avec une protection aussi dérisoire. Mais la statue comporte, comme nous le verrons, les éléments les plus importants de l'équipement de Rislav : son faucon domestique et son cheval de course.

Les pluies hivernales avaient balayé les routes jusqu'au sud et le pays occidental inondait le Val-boisé. L'empereur emprunta la route du nord et le roi Rislav, accompagné d'une petite escorte de gardes, vint à sa rencontre dans un défilé situé sur ce qu'on appelle aujourd'hui la Route d'or. L'armée de l'empereur, dit-on, était si colossale que la Bête d'Anéquina l'avait entendue marcher à des centaines de milles de là. Et, selon les chroniques, elle en trembla de peur.

Rislav, affirment-ils, ne tremblait pas. Avec une politesse exemplaire, il indiqua à l'empereur que son escorte était trop grande pour être accueillie dans le minuscule royaume de Skingrad.

- La prochaine fois, dit Rislav, avisez-nous de votre visite par écrit.

L'empereur, comme la plupart des empereurs alessiens, n'était pas doté d'un grand sens de l'humour. Persuadé que Rislav avait été touché par la folie de Sheogorath, il ordonna à sa garde personnelle de mettre ce dément aux fers. Mais à ce moment, le roi de Skingrad leva le bras pour laisser son faucon s'envoler dans les cieux. C'était le signal que son armée attendait. Les Alessiens étaient tous piégés au fond de la passe et à portée de leurs flèches.

Le roi Rislav et sa garde s'élancèrent à bride abattue vers l'ouest, comme si « Kynareth la sauvage les avait embrassés » selon les chroniqueurs. Il n'osa pas se retourner pour regarder derrière lui mais son plan se déroula à la perfection. L'extrémité la plus à l'est de la passe fut obstrué par une avalanche de rochers, ne laissant aux Alessiens d'autre choix que de bifurquer vers l'ouest. Les archers de Skingrad firent pleuvoir leurs flèches sur l'armée impériale depuis les plateaux les surplombant, à l'abri de toutes représailles. Furieux, l'empereur Gorieus poursuivit Rislav depuis le pays boisé jusqu'aux Hautes terres, laissant Skingrad derrière lui tandis que son armée ne cessait de s'amoindrir.

Dans l'antique forêt des Hautes terres, l'armée impériale rencontra celle du beau-père de Rislav, le roi de Kvatch. L'armée alessienne était toujours plus importante que celle de son adversaire, mais les hommes étaient épuisés et leur moral dévasté par cette cavalcade sous une pluie de flèches. Après une heure d'affrontement, les Alessiens battirent en retraite au nord vers ce qu'on appelle aujourd'hui la réserve impériale. Et, à partir de là, ils poursuivirent vers le nord et vers l'est pour aller soigner leurs hommes et apaiser leur orgueil blessé en Nibenay.

Ce fut la fin de l'hégémonie alessienne. Les rois de l'Ouest colovien se joignirent à Kvatch et Skingrad pour résister aux incursions impériales. Sous la houlette de Ryain, le clan Direnni interdit la religion alessienne sur l'ensemble de ses territoires en Hauteroche et entreprit la conquête de terres impériales. Le nouveau grand chef de Bordeciel, Hoag, désormais appelé Hoag Tueur-de-Mer, rejoignit également la résistance, bien qu'il partageât la xénophobie officielle de l'empereur. Son héritier, le roi Ysmir Wulfharth d'Atmora, reprit le flambeau après la mort de Hoag au combat, s'octroyant ainsi une place dans l'Histoire.

L'héroïque roi de Skingrad, qui fit face à l'armée de l'empereur quasiment seul, précipitant sa perte, mérite amplement son titre de Rislav le juste.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard