FANDOM


Par Cyrillo le dérangéModifier

Ils me traitent de fou, ils disent que j'ai perdu la raison. En bien soit, je revendique fièrement cette folie qu'ils m'attribuent. Car le nom que je porte aujourd'hui prouve que j'ai souvent osé m'aventurer dans les ténèbres. Oui, j'ai bravé les ruines de la déraison et du chaos pour enrichir le savoir de mes contemporains. Que les Trois me protègent des choses que j'ai découvertes et confèrent assez de clarté à mon esprit pour me permettre de coucher par écrit mon témoignage !

J'ai trouvé ma première ruine daedrique – un sanctuaire dédié aux Anticipations du Tribunal – alors que je n'étais qu'un tout jeune homme. J'essayais ce jour-là de rassembler quelques scribs qui s'étaient éloignés du troupeau, quand j'ai entendu le cri pathétique de l'un d'eux émerger d'une fissure dans la paroi d'un canyon. En me glissant à l'intérieur, j'ai découvert que l'anfractuosité s'ouvrait sur une vaste cavité. Mais il ne s'agissait pas d'une simple grotte. Non, cet endroit était plein de pierres sculptées qui m'ont à la fois rempli d'une grande peur et d'une admiration réelle. Car les oppressants blocs de pierre étaient décorés de motifs représentant des toiles et des araignées, et la statue qui se dressait au centre était à l'image de l'Anticipation de Vivec, Méphala la Tisseuse.

Les mots gravés sur le socle de la statue se sont imprimés à jamais dans mon esprit : « Le désir est l'amour. Les mensonges sont la vérité. La mort est la vie. » Ils m'ont effrayé, certes, mais aussi excité. Cette première expérience m'a poussé sur une voie conduisant à la folie et à la connaissance, même si je suis bien incapable de dire où commence l'une et où finit l'autre.

J'ai ensuite raccompagné les scribs égarés jusqu'à notre mine à kwamas familiale. Puis j'ai rempli un sac, dit au revoir à ma mère, et je suis parti à la recherche de sanctuaires cachés et d'endroits obscurs où des ruines daedriques attendent d'être découvertes.

Ces dernières ne se trouvent pas toutes dans les entrailles de la terre. Quelques-uns se cachent en plein air, non loin de régions habitées. Elles sont parfois envahies par la végétation, ou perdues dans un vallon ou un canyon rocailleux. Il m'est même arrivé de visiter une ruine sous-marine.

Les sanctuaires des grottes et complexes souterrains ont tendance à paraître plus sinistres et oppressants que ceux qu'on rencontre en extérieur, mais cela est peut-être juste dû aux ténèbres qui règnent en ces lieux, et à la conscience des parois rocheuses prêtes à vous écraser. Certains attendent seuls dans l'obscurité, mais d'autres constituent le cœur de vastes réseaux souvent défendus par des pièges élaborés ou des monstres cruels… voire les deux à la fois.

J'ai visité plus d'une douzaine de ces ruines et plusieurs n'étaient pas aussi abandonnées que le Temple aimerait nous le faire croire. Les Princes Daedra ont manifestement toujours leurs adeptes, et il m'est souvent arrivé de découvrir des offrandes et des sacrifices récents dans ces lieux. Mais le véritable secret ? Le savoir auquel je dois mon nouveau nom ? Avant de vous en dire davantage, je dois d'abord vous demander de garder l'esprit ouvert, car ce que je suis sur le point de vous révéler risque de vous sembler incroyable. Ma confession vous fera peut-être même penser à ces histoires qu'on raconte autour d'un feu de camp pour se faire peur avant de s'endormir. Mais je vous assure qu'il ne s'agit pas d'une fable.

Ce que j'ai ramené du premier sanctuaire, celui dédié à la Tisseuse, découvert par chance ou accident ? Ce qui m'a poussé à quitter mes parents pour partir en quête d'autres ruines daedriques ? La voix. Une voix aussi belle que séduisante qui m'a murmuré des secrets que je n'aurais jamais dû entendre. Ces murmures provenaient de l'antique statue craquelée. Ils résonnaient entre les murs de la grotte. Ils se répercutaient dans mon esprit, gagnant en volume et en intensité jusqu'à étouffer mes propres pensées et souvenirs. Ils me terrifiaient, mais ils m'excitaient également, et il me fallait en entendre davantage. Hélas, la Tisseuse en avait fini avec moi. Elle m'avait transmis sa sagesse et ses ténébreux secrets avant de se murer à nouveau dans le silence. L'endroit avait retrouvé son caractère abandonné, désolé.

Si je voulais en entendre plus – et je le voulais de toute mon âme – il me fallait trouver un autre sanctuaire. Ma vie était désormais toute tracée. Je devais chercher d'autres endroits secrets, d'autres ruines cachées. Je voulais entendre ce que les Daedra avaient à dire. Il ne s'agissait pas de les vénérer ou d'obéir à un sombre sortilège qui m'aurait poussé sur cette voie. Non, je voulais en apprendre plus pour partager mes découvertes avec le monde. Tel était désormais mon devoir ! Mais alors que je rédige ces lignes, je réalise que je suis incapable de révéler ce que les murmures m'ont transmis. Peu importe les efforts de ma volonté, ma main se refuse à coucher ce savoir sur le papier.

Il semble donc que j'ai échoué dans ma mission. Je peux juste vous dire qu'il existe des secrets à percer, mais vous devrez faire le voyage vous-même pour en savoir plus. Visitez les ruines obscures, écoutez les murmures. Et peut-être que contrairement à moi, la folie choisira d'épargner votre esprit.



Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard