FANDOM


Par le Sinistre ApprentiModifier

Note personnelle : le plus important est toujours de rendre hommage aux flammes des Terres mortes.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Comme nous en parlions dans les Ponts liminaux, la circumpénétration transpontine du limen nécessité la coopération, implicite ou autre, d'un prince Daedra.

Malheureusement pour les conjurateurs modestes, le processus décrit est coûteux, très ésotérique et d'une dangerosité tout bonnement impossible. Heureusement pour les pratiquants imaginatifs des études conjurationnelles, il est aussi tout à fait dispensable.

Des rebuts des Terres mortes proposent parfois d'utiliser des pierres sigillaires existantes pour franchir la traversée. Quoique l'intention de ces êtres soit sans doute à considérer avec la méfiance la plus haute, il est fréquemment possible de s'impliquer à des études transliminales avec un risque tout à fait minime pour sa personne, notamment si l'intermédiaire est suffisamment motivé.

Rappelez-vous, en ce cas, que les Terres mortes sont un territoire à la chaleur atroce et saturé de cendres étouffantes. Si vous trouvez un moyen de désaltérer ces choses, leurs secrets, et jusqu'à ceux de l'Oblivion, sont à votre portée.

Mais lisez le sort qui attendit les premières qui osèrent contacter ces domaines.

Tout d'abord, parlons de l'érudit Daron, qui pensait que la puissance de la flamme élémentaire suffirait à contacter les Drémoras des Terres Mortes. Sa tentative fut formidable (les flammes instillées dans les murs de sa hutte furent à l'origine du plus grand feu de forêts de l'histoire de Val-boisé), mais s'avéra en fin de compte inutile. Nul ne retrouva jamais ses cendres.

Convaincu que Daron était sur la bonne piste, ce fut Oplion de Prime-tenure qui chercha à isoler les flammes avec de la terre compactée. Tous s'accordent à dire qu'il y réussit presque, mais lorsque ses chambres furent propulsées hors des murs de la Tour de cristal, son appareil perdit de sa solidarité, et fit s'effondrer le portail.

En fin de compte, ce fut la Naga, Avumar, que ses préconceptions multifères menèrent à la révélation finale. Une fois les flammes animées, ce fut Avumar qui pensa à utiliser un canal de terre pour convertir cette énergie immense en vapeur. Une fois cette chaudière à masse critique, elle fut à même de dialoguer avec un Drémora assez puissant de l'autre côté.

Soulagée, sans aucun doute, de réussir là où celle qui l'avait précédée avait échoué, Avumar accepta bientôt les termes du Drémora. Funeste décision, en fin de compte, qui mena à la chute de Thorn.

Prenez donc soin, dans vos tentatives de contacter les terres mortes, car on jouit rarement des contrats passés en hâte avec les créatures qui y résident.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard