FANDOM


Par dame Cinabre de Taneth

Il n'est pas rare que les érudits dénotent des similarités claires entre les dieux Xarxès, Arkay et Tu'whacca (pour un résumé particulièrement peu inspiré de l'évidence, je vous réfère à « Psychopompes de Tamriel » par cette vieille baudruche de Phraste d'Élinhir). Presque toutes les cultures de ce continent adorent ces divinités, sous une forme ou une autre. De fait, les Elfes des bois de Val-bois en révèrent même deux ! Je compte, dans cette brève disquisition, poser plusieurs questions sur les origines de ces dieux, puis spéculer des réponses à ces questions.

Nous commencerons par Xarxès, puisque son culte, du moins tel qu'en témoigne l'histoire écrite, prédate ceux d'Arkay et de Tu'whacca. Divinité elfique qui archive les biographies de toutes les races aldmeries, Xarxès apparaît dans plusieurs mythes originels et de création, souvent incompatibles entre eux. Si certaines de ces origines peuvent être « fausses », leur multiplicité peut aussi n'être qu'un reflet de la nature complexe et multiple de Xarxès.

Dans les deux mythes originels les plus courants, Xarxès apparaît soit comme le scribe d'Auri-El, notant les événements à son côté depuis avant le commencement des temps, ou comme prêtre aldmeri méréthique d'Auri-El qui aurait été élevé au rang divin par sa divinité tutélaire. Cette dernière histoire serait cohérente avec la conviction des Hauts Elfes, qui seraient descendants directs des Aedras, et peuvent dans certaines circonstances miraculeuses connaître l'apothéose et réaccéder au statut divin.

Pour les Altmers, Xarxès n'écrit pas seulement l'histoire de chaque Elfe, mais aussi les liens de lignée et d'héritage qui les relient et les lient à leurs ancêtres. Puisque rien n'est plus important que la généalogie pour un Altmer, on comprend facilement le rôle capital que joue Xarxès dans la définition et le maintien du statut dans la société du Couchant.

Arkay, bien sûr, est l'un des Huit Divins qui furent présentés aux habitants libérés de Cyrodiil par Ste. Alessia à la fondation du Premier empire. Bien que le dogme officie de l'église des Huit veuille qu'Alessia n'ait fait que révéler aux sujets les dieux qui veillaient sur eux depuis le commencement, l'étude académique des fragments documentaires qui ont survécu depuis la Première ère présente une histoire différente. Les « Tractations tamriléennes » de Khosey sont bien connues, mais j'ai également eu le privilège d'étudier le manuscrit originel des « Oblations nèdes » de Sandralath et de la « Lamentation pour le roi Darodiil ». L'étude comparative de ces œuvres illumine plusieurs passages jusqu'alors obscurs de chaque texte. C'est cette clarification mutuelle qui donna l'élan à cette thèse.

Pour en venir au fait, je crois détenir assez de preuves, à présent, pour confirmer la proposition de Sédulus, la fameuse « Théorie de convergence arkayenne ». La plupart de mes lecteurs connaîtront certainement la proposition de Sédulus, cela laquelle l'Arkay des Huit Divins est à l'origine une fusion des aspects de la divinité elfique Xarxès avec ceux du dieu mortuaire atmoran primal, Orkey. Ma nouvelle traduction de la Lamentation et de ses passages (jusqu'ici mésinterprétés) de « supplique pour une traversée de l'âme » soulignent que le psychopompe en question possède les attributs des deux divinités, elfique et atmorane. Et, une fois effectué le déplacement conventionnel des voyelles, quel est le nom de ce dieu ?

« Tou-Arcka. »

Ce qui nous amène inévitablement au Tu'whacca yokudan. Nul ne sait depuis combien de temps il est révéré sous ce nom par les tribus humaines de Yokuda, puisque toutes les archives de notre race furent perdues dans le cataclysme qui engloutit l'archipel. Mais comme même ce vieux Phraste eut la présence d'esprit de le remarquer, ce ne peut être par coïncidence que Tu'whacca remplit pour les Rougegardes les mêmes fonctions qu'Arkay et Xarxès pour les Hommes et Mers de Tamriel. Ces dieux sont-ils vraiment des entités distinctes, ou s'agit-il d'aspects de la même divinité adorés sous différents noms dans différentes cultures ?

Vous devrez chercher la réponse ailleurs, car c'est là que l'étude académique cède la place à la théologie.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard